Musiqueretour

VISIONS #5 du 4 au 6 août

Pour ceux qui ne sont pas originaires du coin, le département du Finistère tire son nom de sa position géographique « à la fin de la terre ». Pour constater la pertinence de cette signification, rien de mieux que le festival Visions, situé à Plougonvelin dans le Finistère nord, avec son site faisant face au fort de Bertheaume sur lequel les embruns de la mer d’Iroise viennent s’écraser. Si vous êtes hésitant à prendre votre place (il en reste pour les trois jours), vous pouvez regarder les photos de l’année dernière pour vous convaincre de la beauté du lieu.

Si vous êtes encore dubitatifs, il y aura aussi de la musique de qualité, dans des registres allant de la douceur à la branlée sonore, des rythmes ensoleillés à la noirceur absolue. En effet, parmi la soixantaine d’artistes et groupes présents pour cette cinquième édition, nous retrouverons : de la techno sombre avec le collectif rennais NVNA, Purient, Vatican Shadow ou le duo Soft War composé de DJ AZF et December ; la new-wave anxiogène des américains ADULT. ; le synthpunk de Komplikations ; le garage sauvage de Le Mamøøth et Last Night ; l’acid de TB Arthur et Drvg Cvltvre ; la disco chatoyante de Den Haan, Elleorde ou Vidal Benjamin ; l’electro-pop de la russe Kate NV ou des français Nit et KCIDY; l’electronica de Puzupuzu ; le hardcore de Satan ; le metal sludge de Sordide, le doom de Monarch ! ; le dub expérimental The Bug signé sur le prestigieux label Ninja Tune, la chanson française charbonneuse de Noir Boy George ; le noise de Wolf Eyes signé chez Subpop.

Et puis franchement, pouvoir dire « j’ai fait un week-end de teuf à Plougonvelin face à la mer» devrait suffire pour faire venir toute personne amoureuse de la fête, d’où qu’elle vienne.

Plus d’infos ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *