La rubrique de Moniqueretour

Eagles Gift par Théo Gosselin

Eagles Gift aux TransMusicales : « Le set commence indien et finit plutôt cowboy! »

Monique : Présentez-vous.

Romain : Chant et guitare.

Simon : Clavier et chant.

Chris : Basse.

Stw : Guitare.

Hugo : Batterie.

Monique : Dites-nous un mot/une date pour raconter chronologiquement votre parcours.

Romain : Le groupe Crocodiles au Chabada.

Simon : Ma première date avec Eagles Gift, moi je suis arrivé un peu plus tard dans le groupe, du coup c’était au Lévitation en septembre.

Stw : La rencontre avec les Black Angels il y a un an.

Hugo : Un moment passé dans l’eau près du Colorado avec Romain.

Chris : Notre concert au Austin Psych Fest.

Monique : Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Romain : Il y a un an et demi, j’avais des morceaux de psyché dans mon ordi. J’ai voulu faire un concert pour le festival Lévitation France qui se passe dans notre ville à Angers au Chabada. J’ai cherché des musiciens pour m’accompagner. J’avais d’autres groupes qui tournaient pas mal et donc je me souvenais de musiciens que j’avais rencontré sur la route, pas forcément d’Angers. On s’est rencontrés, on a fait 2 répéts avant le Lévitation France, c’était vraiment pour un concert à la base, pour un one shot et puis les Black Angels étaient là, ils ont vraiment bien aimé ce concert qu’on a fait dans des conditions qui n’étaient pourtant pas terribles. Ils nous ont invité à jouer directement au Austin Psych Fest. Le soir même en sachant qu’on avait cette opportunité là, on s’est dit : « on insiste un peu, on répète un peu plus ». Depuis, on a fait pas mal de concerts et on est aux Trans un an après.

Monique : Si le festival n’existait pas dans votre ville, existeriez-vous aujourd’hui ?

Romain : Peut-être que oui. J’ai envie de dire 50% de chances. On avait beaucoup d’activités musicales avec d’autres projets. Ca aurait peut-être existé mais vraiment au ralenti on va dire.


Un très beau clip filmé par Théo Gosselin, Lucas Hauchard, Yougo Jeberg, Marvin Morisse MacLean et Emmanuel Rosario.

Monique : On vous rattache souvent au psychédélisme, quels groupes vous influencent ?

Simon : Des groupes de psyché, autant des groupes modernes que plus anciens. Romain parlait tout à l’heure des Crocodiles. Je pense que c’est la grosse claque qu’il s’est pris il y a maintenant 2 ans. Evidemment, les Black Angels. Et puis des choses plus anciennes aussi …

Romain : Stéphane Eicher (rires).

Simon : Les premiers albums des Pink Floyd autour de la période Syd Barrett, les Doors, des groupes qui ont eu des influences dans les années 80-90 comme Jesus and Mary Chain et des groupes un peu shoegaze etc.

Monique : Vous avez déjà sorti un deuxième album alors que votre groupe existe depuis an et et demi. Est-ce grâce à votre aisance à composer ou bien sont-ce les évènements notamment les festivals à Oslo et Austin qui vous ont poussé à sortir ce deuxième opus ?

Eagles Gitf par Alois Lecerf

Eagles Gitf par Alois Lecerf

Romain : Je pense aussi que c’est le style musical qui veut ça. Je pense au groupe Jefferson Airplane qui était un groupe qui m’a aussi influencé qui composait beaucoup d’albums. C’est un style de musique où on se laisse facilement aller à la composition et ça vient assez rapidement. 10-12 morceaux pour un album ça se fait quand même très vite ! Il y a d’autres styles de musique dans lesquels il faut être plus précis : dans la pop par exemple, on en sort tous les trois ans. Nous, on en sortira régulièrement donc le deuxième sortira en automne, mais effectivement on est déjà en train de penser au troisième : il y aura pas mal de riffs qu’on va tester sur scène bientôt.

Monique : Plutôt indiens ou cowboys ?

Romain : Ca dépend des jours.

Hugo : Ca dépend des morceaux : le set commence indien et finit plutôt cowboy.

Monique : Vos impressions sur le concert d’hier.

Romain : C’était cool.

Chris : C’était chouette.

Stw : Pour aller un peu plus loin, c’est vrai que c’était une date que l’on attendait depuis un moment. En première partie de set on était très concentrés, tandis qu’à la deuxième partie on s’est un peu plus « lâchés » on va dire.

Hugo : Il a eu des bons retours depuis hier donc on est contents.

Monique : Le dernier concert auquel vous avez assisté en tant que spectateur ?

Hugo : Moi c’était il y a deux semaines, c’était le groupe Kadavar, un groupe qu’on a rencontré à Austin, très très cools, fidèles à eux-mêmes.

Stw : Moi je suis allé voir Laurent Garnier le week-end dernier, je suis aussi un gros fan de techno, je pense que c’est complètement psyché aussi. C’était hyper bien.

Romain : Moi c’était hier soir pour les Transmusicales. J’ai vu Courtney Barnett et j’ai trouvé que c’était vraiment chouette. Super son, supers morceaux et super charisme ! J’aime ça même dans la musique qui est un petit peu indie quand même où tu sors du set et tu as la moitié des refrains en tête alors que j’avais pas spécialement écouté avant. J’avais vu la description : je pensais que ça allait me plaire et effectivement ça m’a vraiment plu.

Simon : Moi j’ai bien aimé Curtis Harding, il fait un truc assez soul. Il joue avec le guitariste chanteur des Night Beats qui est un groupe avec qui on a pu jouer aussi à Austin.

Monique : Un album de l’année 2014.

Romain : Je dirais le Rip This de Bass Drum of Death.

Simon : A l’amitié, d’Aquaserge.

Chris : Moi je cherche toujours, je sais pas.

Stw : Je sais pas non plus.

Hugo : Hey y’a Manipulator de Ty Segall !

Stw : Ouais ouais carrément, le Manipulator de Ty Segall.

Hugo : L’album surprise des Raveonettes.

Monique : Un héros dans l’histoire.

Romain : Cartman ! (rires)

Simon : Le lapin dans Alice au pays des Merveilles.

Hugo : Moi je dirais Coluche, c’est un héros pour moi.

Chris : Spiderman

Stw : Un héros qui m’a beaucoup marqué c’est Jim Morrisson.

Romain : Non, j’en sais rien, Captain America.

Monique : Le dernier repas que vous voudriez manger avant votre mort.

Romain : Un rôti de porc à la paysanne fait par ma grand-mère.

Simon : Des supers falafels avec du houmous.

Thibault : Un boeuf bourguignon avec un paris-brest.

Hugo : Le repas de cattering à un festoche.

Chris : Une grosse entrecôte au barbecue avec de la sauce au poivre avec des patatoes, des haricots verts et ouais un p’tit paris-brest c’est pas mal !

Monique : Vos projets pour l’avenir.

Romain : En 2015, le deuxième album et une tournée qui suivra la sortie avec 3C notre tourneur qu’on a depuis très peu de temps. Pour la suite, troisième album, quatrième album etc. Jouer dans les psych fest c’est un objectif aussi. Le Liverpool Psych Fest aussi par exemple c’est un objectif qu’on se fixe à assez court terme donc on verra.

Monique : Un dernier mot.

Tous : Sortez, allez voir des concerts !

Eagles Gift par Jo Wells

Eagles Gift par Jo Wells


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *